La Cornemuse

La cornemuse, dont l’origine remonte au moyen-âge, fait partie d’une famille nombreuse. On en compte une centaine de sortes à travers toute l’Europe, le Caucase et le Maghreb. De la piva  tessinoise à la grande cornemuse écossaise, en passant par la vingtaine de cornemuses jouées dans les régions françaises, elle est toujours caractérisée par une outre, réservoir d’air duquel sort un tuyau mélodique, la chanterelle, et un ou deux, ou trois autres tuyaux nommés bourdons produisant une note chacun. Avec un instrument de taille adaptée, on peut commencer son apprentissage vers l’âge de 12 ans. Son répertoire est lié aux musiques traditionnelles, au rock celtique et à la musique médiévale, ou encore à la musique baroque avec une cornemuse spécifique, la musette de cour. On trouve aujourd’hui d’excellents instruments bulgares à un prix très abordable.Une gaida bulgare vaut actuellement moins de 300.– francs. C’est une cornemuse polyvalente, chromatique et munie d’un seul bourdon. Une excellente porte d’entrée dans le vaste monde des “sonneurs“.

Professeur
Kaufmann Pierre, Lac 14, 2034 Peseux,
032 730 15 08 / 079 837 96 34
pierrekauf@bluewin.ch